URBANISME. Les architectes Elisabeth et Christian de Portzamparc, Badia Berger et VongDC Atelier Julie Howard ont signé la modernisation du cœur de ville de Massy, dans l'Essonne, en mariant forte densité de population et immeubles de grande hauteur avec simplicité et légèreté du bâti urbain. Le projet a aussi eu pour ambition de préfigurer le logement de demain. Focus.

Lors de la première édition des Assises du Logement, l'architecte Christian de Portzamparc est venu présenter un des projets-phares qu'il a porté avec son épouse, Elisabeth de Portzamparc : la modernisation du cœur de ville de Massy. Située dans le périmètre Sud du Grand Paris, la commune de l'Essonne a été identifiée comme "un point déterminant" des réseaux urbains ne s'inscrivant pas dans "la logique centrifuge" de la capitale. Dès lors, comment faire émerger le cœur de ville ? Le concours public de la réhabilitation du centre-ville de Massy, lancé par la Société d'économie mixte Massy pour le compte d'Altarea Cogedim, a été remporté le 22 décembre 2011 par Elisabeth et Christian de Portzamparc, Badia Berger Architectes, VongDC Atelier Julie Howard. Les travaux ont ensuite été lancés en mars 2015 pour une inauguration du site le 18 octobre 2017. Avec un objectif : faire ressortir le potentiel du lieu. "D'abord, il y a le grand plateau de Saclay à côté, qui est en devenir, et qui nous posait beaucoup de problèmes, car il est isolé. Or on voulait qu'il soit en lien avec Massy", explique Christian de Portzamparc. "Mais on pensait aussi qu'il y avait une polyvalence à Massy : à la fois des bureaux, de l'activité de fabrication, pas mal de logements... Et tous les accès sont là : l'autoroute, le train... Bref, il y a un potentiel fort."

 

Découvrez ce projet en images dans les pages suivantes.

actionclactionfp

Un quartier construit autour d'une succession de places

Massy Hôtel Ellipse
L'Ellipse, par l'architecte Elisabeth de Portzamparc. © Takuji Shimmura
Le cœur modernisé de Massy gravite autour de la place du Grand Ouest et de la rue éponyme : "La place est la centralité physique. Le projet propose un système de places se succédant à partir de la gare RER et TGV, de la rue du Grand Ouest et de la rue de Paris : on a d'abord voulu faire une place des deux gares, importante, puis on a travaillé avec Elisabeth [de Portzamparc, NDLR] place par place." Les réseaux de rues et d'espaces publics ainsi constitués s'articulent entre eux et desservent les quatre îlots du centre-ville de Massy.

Mixité à l'ordre du jour du programme

Massy Logements
A gauche : les bâtiments Trio d'Elisabeth de Portzamparc. A droite : le centre des congrès et le cinéma de Christian de Portzamparc. © Takuji Shimmura
La mixité est également à l'ordre du jour de ce programme de modernisation : 37.100 m² de logements libres, 10.250 m² de logements sociaux, 7.500 m² de cinéma, 6.760 m² d'hôtel, 6.000 m² de centre de congrès, 4.400 m² de commerces, 2.500 m² de supermarché, et 2.200 m² d'école maternelle ont ainsi été implantés au cœur de Massy. En outre, deux parkings cumulant plus de 1.400 places complètent les équipements du quartier.

"Il n'y aura pas de bons logements s'il n'y a pas la création véritable d'un quartier"

Massy centre des congrès
Depuis la sente piétonne vers la place. Au fond, le centre de congrès et cinéma de Christian de Portzamparc. © Takuji Shimmura
Le programme est surtout pensé pour offrir une vraie dynamique, en réponse à la problématique globale dont souffrent de nombreux centres-villes en France : faire du logement aujourd'hui, c'est penser la globalité d'un quartier vivant, insiste l'architecte. "Ce projet s'inscrit dans une réflexion globale, selon laquelle le logement doit s'intégrer dans un ensemble", poursuit Christian de Portzamparc. "Il faut prendre en compte les flux de personnes et l'environnement urbain. Il n'y aura pas de bons logements s'il n'y a pas la création véritable d'un quartier ; c'est le fait d'avoir, pas trop loin, l'école, les commerces, les transports en commun, les espaces verts... La création d'un quartier, c'est donc, à mon avis, 50% de la réussite du logement. Si on ne fait pas attention à cela, le danger sera alors de continuer à faire le logement comme un produit : on le met un peu n'importe où, là où il y a du terrain... Il doit y avoir une réflexion d'ensemble sur un quartier."

Des logements libres et sociaux

Massy Logements + cinéma
L'entrée avenue de Paris. A gauche : le projet de logements de Marie-Hélène Badia. A droite : le cinéma centre des congrès de Christian de Portzamparc. © Takuji Shimmura
L'entrée avenue de Paris. A gauche : le projet de logements de Marie-Hélène Badia. A droite : le cinéma centre des congrès de Christian de Portzamparc.

Des commerces sous l'ombre d'un cèdre

Massy Commerces place du cèdre
La place du Cèdre et ses commerces. Les projets de logements libres et la résidence pour seniors est signée Elisabeth de Portzamparc. © Takuji Shimmura
La place du Cèdre et ses commerces. Les projets de logements libres et la résidence pour seniors est signée Elisabeth de Portzamparc.

Equipements et services publics au rendez-vous

Massy école maternelle
L'école maternelle "Les Petits Champs Ronds" du coeur de Massy possède une superficie de 2.200 m². © Takuji Shimmura

Conférer une vraie dynamique à Massy

Massy Place du Grand Ouest 2
La place du Grand Ouest, vers le sud, avec le cinéma et centre des congrès de Christian de Portzamparc dans le fond. © Takuji Shimmura
La place du Grand Ouest, vers le sud, avec le cinéma et centre des congrès de Christian de Portzamparc dans le fond.