DISTINCTION. La trentième édition des prix Praemium imperiale a notamment couronné Christian de Portzamparc. Il devient ainsi le troisième architecte français à décrocher cette récompense, après Jean Nouvel et Dominique Perrault.

La comédienne Catherine Deneuve, le peintre Pierre Alechinsky et l'architecte Christian de Portzamparc font partie des lauréats du 30e Praemium Imperiale, considéré comme le "Nobel des arts", qui récompense chaque année cinq artistes. Ce prix prestigieux, dont le palmarès a été annoncé mercredi à Paris, a été créé en 1988 par la Japan Art Association. Chacun des cinq lauréats recevra la somme de 15 millions de yens (environ 117.000 euros) lors d'une cérémonie le 23 octobre à Tokyo de la part du prince Hitachi, frère cadet de l'empereur Akihito.


Artisan du "renouveau de l'architecture française"

 

Christian de Portzamparc, 74 ans, premier lauréat français du prestigieux prix Pritzker, est un des grands artisans du renouveau de l'architecture française, grâce à une œuvre ne relevant ni du classicisme ni du modernisme. On lui doit notamment l'ambassade de France à Berlin, le musée Hergé en Belgique et plus récemment la Prism Tower à New York (début 2017). Il a notamment obtenu le grand prix des Architectes français à l'export (Afex) en 2014 avec la Cité des arts de Rio de Janeiro (Brésil).

 


 

Biographie

 

Né à Casablanca en 1944, Christian de Portzamparc est architecte et urbaniste, diplômé de l'Ecole des Beaux-Arts de Paris en 1969. Il crée son agence, l'Atelier Christian de Portzamparc, en 1980. En 2010, les agences d'Elizabeth de Portzamparc et de Christian de Portzamparc mutualisent leurs moyens, chaque concepteur gardant son équipe et sa spécificité. Basés à Paris, en France, ils construisent dans le monde entier, entourés d'une équipe fidèle de plus de 100 personnes, travaillant avec des partenaires sur une grande variété de projets ambitieux de dimension internationale.

 

En 1994, Christian de Portzamparc est le premier architecte français à avoir obtenu la plus haute distinction en architecture, l'équivalent du prix Nobel, le Pritzker Prize, à l'âge de cinquante ans. Il est également Commandeur des Arts et des Lettres, Officier de l'Ordre du Mérite, Chevalier de l'Ordre de la Légion d'Honneur, Grand Prix d'Architecture de la Ville de Paris 1990, Médaille d'Argent 1992, Grand Prix National d'Architecture 1992, et Membre d'Honneur de l'American Institute of Architects (AIA). Le Grand Prix de l'urbanisme lui est décerné en 2004. En 2006, le Collège de France crée en 53e chaire dédiée à la « création artistique », Christian de Portzamparc en a été le premier titulaire.

 

Source : http://www.christiandeportzamparc.com

actionclactionfp