D'autres éléments de décors, encore plus spécifiques au Lutetia, ont été restaurés en misant sur le savoir-faire d'artisans spécialisés : par exemple, la rénovation de peintures, fresques ou boiseries a été confiée à l'Atelier de Ricou. "Près de 17.000 heures de travail ont été nécessaires à la restauration de la fresque emblématique du bar Joséphine", détaille un des collaborateurs. "Si une seule personne avait œuvré sur ce chantier, cela aurait pris entre 8 et 10 ans." Côté vitraux, la réhabilitation a été assurée par les Ateliers Duchemin, qui ont réalisé "une restauration à l'identique, selon une technique qui remonte au Moyen-Age, sur des vitraux exceptionnels et typiques de l'Art déco". Par ailleurs, la verrière du restaurant Saint-Germain a été remise à jour : l'artiste Fabrice Hyber y a peint une aquarelle de verre sur le thème d'une humanité recomposée.

actioncl