Matériau peu cher et performant, le carton pourrait devenir une source intéressante d'isolant. La société Innovation Développement Eco-Matériaux a développé Novidem, une ouate de cellulose provenant de carton recyclé qui présente certaines qualités techniques. Découverte.

Les isolants à base de ouate de cellulose sont déjà connus, mais ils proviennent en général de papiers recyclés. La société bourguignonne Idem (pour Innovation Développement Eco-Matériaux), une filiale du groupe ID'EES spécialisé dans l'insertion par l'activité économique dans le domaine du bâtiment, des espaces verts ou du transport, a développé une solution novatrice : utiliser du carton recyclé, sélectionné et trié. Pourquoi ? Parce que le carton est moins cher à transformer que le papier. Marron et composé de fibres longues, il n'a pas subi de traitements chimiques agressifs pour le blanchir. Et il est plus rarement recouvert d'encre d'imprimerie que le papier. Idem explique : "C'est un produit bio-sourcé, issu de l'économie circulaire. Le carton provient à 85 % du recyclage". La société précise avoir optimisé toute sa chaîne de production, de façon à trier au mieux les matériaux avant leur transformation.

 

Confort de mise en œuvre et performance thermique assurés ?

 

Si l'aspect environnemental est assuré, quid de la qualité sanitaire ? Car les ouates de cellulose ont souffert de problèmes liés à leur traitement ignifuge. Autrefois additionnés de sels d'ammonium, ils étaient accusés de dégager des vapeurs d'ammoniac, ce qui avait conduit les industriels à choisir finalement le sel de bore. Le produit Novidem se conforme, pour sa part, aux normes européennes en vigueur pour les questions d'ignifugeant et de traitement antifongique. La société explique garantir la qualité par ses contrôles internes et par l'obtention de certifications délivrées par l'Acermi (Association pour la certification des matériaux isolants) et par CQMB (l'association de Certification qualité des matériaux bio-sourcés). De même, une Appréciation technique en expérimentation (ATEx) est en cours d'examen au CSTB, une démarche souvent utilisée comme préalable à un Avis technique, puisqu'elle s'appuie sur les premiers retours d'expérience de mise en œuvre.

 

Du côté des opérateurs justement, Novidem marque encore des points : le produit est non irritant et ne dégage pas de poussière, augmentant grandement le confort des opérateurs. Quant aux performances thermiques, elles sont tout à fait similaires à celles des ouates de cellulose classiques et à celles des isolants classiques (laines minérales ou panneaux de fibres de bois). Face à ses avantages, le projet a été soutenu par le conseil régional de Bourgogne et par la délégation régionale de l'Ademe. Il a également reçu la mention spéciale "Economie circulaire" des Trophées Eco-Innovez en Bourgogne et le 1er Trophée Economie circulaire MEDEF Saône-et-Loire, en 2014, puis a été présenté sur le stand de l'INPI sous la verrière du Grand Palais, lors de Solutions COP21. Les cartons de déménagements pourraient donc, à l'avenir, également servir à isoler les combles de la maison dans une deuxième vie.

 

Fiche technique :
Ouate de cellulose : 85 % de carton recyclé
Conductivité thermique : 0,043 W/m.K
Masse volumique : 30-32 kg/m3
Traitements : ignifugeant et antifongique (conformes aux normes EN 15 101-1 et EN 13 172)
Certifications : Acermi et CQMB en cours, ATEx en cours
Prix indicatif : 0,80 €/kg TTC

actionclactionfp