INFOGRAPHIE. La numérisation des pratiques des artisans du bâtiment est en expansion du fait de la crise sanitaire. C'est ce qui ressort des résultats du baromètre 2021 Capeb/Batiactu.


La crise sanitaire a entraîné les artisans du bâtiment à numériser certaines de leurs pratiques, comme l'indiquent les résultats du baromètre 2021 réalisé par la Confédération de l'artisanat et des petites entreprises de bâtiment (Capeb) et Batiactu, récemment publié. C'est notamment le cas en matière de relations avec les fournisseurs, puisque 30% des 393 adhérents de la Capeb sondés assurent que l'achat en ligne auprès de leurs distributeurs habituels s'est beaucoup développé, et 37% "un peu". "44% ont acheté en ligne auprès de nouveaux distributeurs", remarque l'organisation professionnelle dans un communiqué de presse diffusé le 8 décembre 2021. La méthode du "drive, click and collect" a rencontré pour sa part un certain succès, 9% des artisans y ayant eu nettement plus recours qu'auparavant, et 24% "un peu" plus. "Le baromètre 2021 démontre, s'il le fallait, la capacité des artisans à faire face à la crise que nous traversons et comment l'outil numérique est désormais pleinement intégré à leur quotidien", commente Vincent Gadonneix, P-DG de Batiactu groupe.
Il vous reste 50% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter
Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles de Batiactu
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp