Modernisation des autoroutes et voies rapides, logement francilien, avenir de La Défense, JO, Exposition universelle 2025 et les opérations d'intérêt national (OIN) multi-sites… Voici les grandes thématiques et décisions retenues à l'issue du comité interministériel dédié au Grand Paris. Le Premier ministre a d'ailleurs évoqué des pistes de réflexion avec cinq équipes architecturales de l'AIGP. Son président Pierre Mansat nous décrypte la feuille de route.

Mardi 14 avril, Manuel Valls a convoqué une dizaine de ses ministres à Matignon pour un comité interministériel consacré au Grand Paris, après avoir rencontré cinq équipes du Conseil scientifique de l'AIGP*, présidé par Pierre Mansat, menées par Antoine Grumbach, Béatrice Mariolle, Paola Viganò, Dominique Perrault et enfin Yves Lion.

Nouvelle rencontre d'architectes à Matignon en juin 2015 et une exposition de "type Chaillot"

Si elle a permis d'en "élargir les thématiques", comme le souligne le Premier ministre, une prochaine réunion, avec cette fois-ci les 14 équipes de l'AIGP aura lieu à Matignon en juin prochain et une grande exposition de type Chaillot 2 est prévue dans le cadre du COP21 en décembre prochain. Par ailleurs, Manuel Valls leur a rappelé l'importance de nouvelles infrastructures et a évoqué la solidarité pour "mettre fin à l'apartheid urbain."

 

Et puis, 51 décisions ont ensuite été annoncées par le Premier ministre aux maires concernés lors du Salon des maires d'Ile-de-France au Parc Floral de Paris. Le 13 octobre dernier, un comité interministériel avait déjà pris un certain nombre d'engagements concernant le transport, le logement, la gouvernance et le développement économique.

Le logement francilien : vers le choix des sites en septembre prochain

Le Premier ministre, a, en outre, signalé que le choix des sites retenus pour de grandes opérations de construction de logements en Ile-de-France interviendra "en septembre" prochain. Cela permettra ainsi de laisser le temps à la "concertation" avec les élus locaux, a-t-il glissé dans son discours. Ces derniers redoutaient un interventionnisme trop fort de l'Etat.

 

Pour rappel : Manuel Valls avait annoncé en octobre 2014 la création d'"opérations d'intérêt national (OIN) multi-sites", en désignant les cinq sites suivants : territoires du canal de l'Ourcq (Seine-Saint-Denis), territoires de la cité Descartes (Seine-Saint-Denis et Seine-et-Marne), Villejuif-Campus grand Parc (Val-de-Marne), Gennevilliers (Hauts-de-Seine) et enfin Louvres Puiseux (Val-d'Oise) . Toutefois, une quinzaine de plus devaient être désignées avant la fin 2014.

 

A noter, que pour illustrer ces efforts de concertation, le Premier ministre a rappelé une mission sur le projet de "Central Park" à La Courneuve, critiqué par des opposants car il se construirait autour d'un parc classé Natura 2000.

 

D'ailleurs, Le Premier ministre a donné le coup d'envoi de la mobilisation contre la crise du logement, avec deux premiers chantiers annoncés à la Courneuve, et à Evry, pour un total de 43 000 logements. "La Région continuera également de soutenir les maires bâtisseurs, notamment sur l'ensemble des 45 territoires prioritaires que nous avons identifiés en Ile-de-France", a réagi Jean-Paul Huchon, président de la région Ile-de-France.

 

*L'Atelier international du Grand Paris (AIGP).

 

Découvrez dès la page 2, la suite de l'article, dédiée aux mesures du Grand Paris.
actionclactionfp