"Mieux "insérer" les autoroutes dans la ville, via des réductions de bruit et du paysagisme"

 

En matière de transports, Manuel Valls a annoncé un programme de 810 millions d'euros pour "moderniser" les autoroutes et voies rapides d'Ile-de-France. Il ne s'agira pas de "nouveaux crédits budgétaires mais d'un financement provenant du contrat de plan Etat-région francilien(CPER)", qui comprend un volet routier, précise Matignon.

 

Le Premier ministre souhaite également "travailler à une meilleure insertion des autoroutes dans la ville, en réduisant les nuisances et en investissant sur les questions paysagères", a-t-il ajouté dans son discours.

 

Et de poursuivre : "La France compte de grands architectes et paysagistes, des artistes reconnus. Pourquoi ne pas faire appel à leur talent pour transformer certaines de ces autoroutes? Je pense par exemple aux autoroutes reliant Paris aux aéroports, sans oublier l'(autoroute) A6", a-t-il déclaré.

 

Pierre Mansat président de l\'AIGP
Pierre Mansat président de l'AIGP © Hoda HAMZEH/AIGP
Pierre Mansat, précise que les "grands projets d'infrastructures du Grand Paris en matière de transport se concentraient jusqu'à présent sur les transports collectifs. Les autoroutes urbaines vont dans le bons sens à l'image du travail de réflexion sur l'autoroute A4 réalisé par l'atelier Lion & associés et l'agence François Leclercq."

Vers un réexamen du développement et de la gouvernance de La Défense

Le principal quartier d'affaires de la région parisienne "est confronté aujourd'hui à une crise de son modèle économique qui met en cause son avenir", a reconnu le Premier ministre, nous rapporte Pierre Mansat.

 

"Le moment est venu de réexaminer son développement et sa gouvernance pour lui donner les moyens de conforter sa position, en lien avec les autres quartiers d'affaires du Grand Paris", a-t-il ajouté.

 

Pierre Mansat ajoute qu'une commission "Inter quartiers d'affaires" a été mise en place à l'intérieur de l'AIGP pour proposer des solutions urbanistiques. A noter qu'un rapport a été demandé au préfet de la région Ile-de-France, qui devra être remis sous 3 mois.

L'avenir de la redevance pour création de bureaux, commerces et entrepôts (RCBE)

La redevance pour création de bureaux, commerces et entrepôts (RCBE) sera revue, a signalé Matignon. Le dispositif sera "redéfini" afin de le simplifier et les grilles tarifaires seront modifiées afin de répartir "de manière plus équitable" en fonction des zones franciliennes. La mesure pourrait être présentée d'ici au mois de juin 2015 et inscrite dans la prochaine loi de finances.

"La création du Grand Paris aménagement"

La transformation de l'AFTRP en une structure "Grand Paris Aménagement" a été rappelée par le Premier ministre. Le décret d'application a été transmis au Conseil d'Etat pour une publication à l'été 2015. Une mission de préfiguration rendra aussi son rapport en avril 2015.

La création d'une structure d'investissement spécifique au Grand Paris

La Caisse des Dépôts a été mandatée pour "proposer la création" d'une structure d'investissement spécifique pour les grands chantiers du Grand Paris, avec l'objectif d'attirer les financements internationaux. Le calendrier de la mesure est fixé à octobre 2015.

Jeux olympiques et Exposition universelle 2025

Le Premier ministre a de nouveau apporté son soutien aux deux candidatures de Paris pour les JO 2024 et l'exposition universelle 2025. Il s'agit de ne pas "reproduire les erreurs du passé", a-t-il bien souligné dans un discours. Concernant l'exposition universelle, l'ancien dirigeant de l'Organisation mondiale du commerce (OMC) Pascal Lamy va être nommé pour piloter la candidature française.

 

Pierre Mansat : "Incontestablement l'Expo 2025 et les JO 2024 seront un catalyseur économique et urbain. Les architectes franciliens en sont bien conscients et proposent d'ores et déjà de nombreuses idées."

actioncl