WEBDOC 6/10. Pour fêter ses 20 ans, Batiactu vous propose un webdocumentaire exclusif : "20 ans pour construire l'avenir." Découvrez le sixième épisode, consacré à l'évolution de l'architecture et de ses enjeux ces vingt dernières années (de 2001 à 2021). "Du starchitecte à l'architecture frugale."

10 experts, dix thèmes, le tout en dix épisodes, pour tout comprendre sur les évolutions passées et à venir du secteur de la construction, du bâtiment et du cadre de vie : Batiactu vous propose de retracer les "20 ans pour construire l'avenir" qu'ont représentés les années 2001 - date de naissance de votre média - à 2021, sous le format pédagogique du webdocumentaire.

 

Sixième épisode de la série, "Du 'starchitecte' à l'architecture frugale" revient sur l'évolution de l'architecture et de ses enjeux au cours des deux dernières décennies, avec notre expert : Cyril Trétout, architecte urbaniste, associé et président de l'Agence ANMA, qui fête elle-aussi, en cette année 2021, ses 20 ans.

 

Découvrez ci-dessous le sixième épisode de notre webdocumentaire.

 

 


La profession d'architecte a connu de multiples évolutions en réponse aux défis et enjeux qui ont marqué ces deux dernières décennies.

 

La première décennie du XXIe siècle a été notamment marquée par l'ère des projets hors normes aux formes incroyables, imaginés par les "starchitectes" et les grandes agences internationales, que l'on s'arrache telles des marques. Ces œuvres emblématiques, à l'effet wahou, à l'image de celles de Zaha Hadid et de Jean Nouvel, deviennent autant d'emblèmes des villes et pays, qui entendent ainsi briller sur la scène mondiale.

 

"La position de l'architecte en vingt ans, elle a totalement évolué", Cyril Trétout

 

Mais en parallèle, alors que l'environnement devient un sujet de préoccupation majeur au niveau mondial et que les premières réglementations contraignantes apparaissent, les architectes s'emparent du sujet. Une nouvelle génération émerge, proposant une approche revenant aux fondamentaux d'une architecture durable, voire frugale. Construction bioclimatique, bâtiment économe en énergie, matériaux locaux et biosourcés côtoient les exigences d'usage, de bien-être et de qualité de vie.

 

Témoin de ces évolutions, le Prix Pritzker, considéré comme le Nobel de l'architecture, reflète ces tendances et les évolutions des sujets qui préoccupent les architectes. En 2021, ce sont ainsi les architectes Lacaton & Vassal, qui se voient récompensés, pour leur architecture "modeste" et "humaniste."

 

La figure de l'architecte évolue, ses méthodes et techniques de travail également. L'architecture ne se limite plus à la simple construction d'un bâtiment : elle s'étend encore plus aux questions de contexte du projet. Et la figure de l'architecte évolue, comme ses méthodes et techniques de travail, tandis que ses compétences sont attendues dans de nouveaux champs.

 

"L'évolution s'est faite d'un métier assez centré autour de lui-même, c'est-à-dire 'l'architecte seul', à 'l'architecte avec'. Nous avons aujourd'hui des projets de plus en plus complexes, qui nécessitent qu'il y ait de plus en plus de compétences - qu'elles soient techniques, sociales, environnementales, etc. - et c'est vraiment une grande évolution : aujourd'hui, répondre à un concours ou à un appel d'offre, c'est répondre en équipe, beaucoup plus qu'il y a une vingtaine d'années." Cyril Trétout

 

Ménager le territoire

 

Pour Cyril Trétout, aujourd'hui il est désormais question de "ménager le territoire", plus que de l'aménager : une préoccupation du "déjà-là" qui n'empêche pas de faire "œuvre architecturale", mais avec un souci du contexte encore plus affirmé. De la même manière, la question de l'usager est devenue centrale dans tout projet : "là aussi, c'est parce qu'il y a une nouvelle génération d'architectes qui se met à être plus proches des maîtres d'usage, plus proche des habitants, de cette intelligence qui peut nous aider, contribuer à réfléchir différemment."

 

Les bouleversements sociaux et environnementaux modifient aussi les approches constructives : numérique, impression 3D, préfabrication, évolutivité, cycle de vie... des tendances qui incitent désormais les architectes à travailler différemment, sans renier jamais leur engagement : offrir le meilleur cadre de vie possible à tous.

 

Retrouvez l'ensemble des épisodes en cliquant ici.

 

Notre témoin : Cyril Trétout


Cyril Trétout, agence ANMA
Cyril Trétout est architecte et urbaniste, associé de l'agence ANMA © Batiactu

Architecte urbaniste et collaborateur de Nicolas Michelin dès 1991, Cyril Trétout devient associé d'ANMA en 2004. Il défend une pratique où l'horizontalité du management, le décloisonnement des expertises et la culture du dialogue sont vecteurs de conceptions urbaines et architecturales contextuelles. Il est aujourd'hui le président d'ANMA.

actionclactionfp