STRATEGIE. Le promoteur immobilier compensera, à compter de 2030, chaque mètre carré qu'il artificialise, en désartificialisant la même surface "ailleurs en France", pour appliquer, "avec 20 ans d'avance", le principe du Zéro artificialisation nette. Il compte également orienter fortement ses activités vers le recyclage urbain.


Alors que la loi Climat et résilience a fixé 2050 comme horizon pour l'application, en France, du Zéro artificialisation nette (Zan), le promoteur Vinci Immobilier a présenté, le 13 janvier, sa stratégie "Zan 2030". Celle-ci implique que sur l'ensemble de ses activités de promotion immobilière réalisées sous la marque Vinci Immobilier, le promoteur compensera chaque surface artificialisée par "la désartificialisation d'une surface équivalente sur d'autres projets en France".

 

Il vous reste 75% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter
PROMO ÉTÉ 2022 - abonnement 12 mois ETENDU jusqu’au 30 SEPTEMBRE 2023
Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles de Batiactu
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp