En détails, il s'agira d'un nouveau pont long de 130 mètres entièrement dédié aux circulations bus, piétons et vélos. "Il traversera le bras de la Seine et la RD1 (quai de Saint-Ouen) sans appui intermédiaire dans le fleuve", précise le Conseil départemental dans le même communiqué. Avec sa structure mixte (béton et acier) élancée et discrète, ce nouvel ouvrage a été conçu comme une esplanade sur la Seine.

 

D'une largeur utile de près de 16 mètres, il permettra un accueil confortable des piétons qui pourront profiter d'un espace ouvert de près de 7 mètres de large au sud de l'ouvrage sur lequel seront aménagés des ilots de plantation.

 

De plus, la passerelle sera bordée d'un côté par un espace piéton d'environ 4 mètres, aménagé en belvédère au-dessus de la Seine et recouvert d'un platelage bois. De l'autre côté, les bus et cycles circuleront sur une voie dédiée de 7 m de large.

 

Outre, la construction de l'ouvrage, le projet porté par le Département de Seine-Saint-Denis comprend d'autres aménagements complémentaires. Tout d'abord, la berge sera intégralement réaménagée afin d'accueillir un cheminement confortable, propice à la balade des cycles et des piétons sur un espace mutualisé de 3 mètres de large.

 


Ensuite, la rampe d'accès aménagée dans le prolongement du mail central du quartier Universeine et longue d'une cinquantaine de mètres, permettra aux bus, cyclistes et piétons qui l'emprunteront de passer au-dessus du quai de Saint-Ouen. Objectif : rejoindre le pont en toute sécurité. Les piétons pourront également emprunter l'ouvrage depuis la berge du quai de Saint-Ouen par un accès dédié.

actioncl