EN IMAGES. Alors que le Village olympique sera construit à Saint-Denis/Pleyel en Seine-Saint-Denis, en cas de victoire de Paris à l'organisation des JO 2024, c'est le groupement composé de Artélia, Lavigne & Chéron, Philippon-Kalt qui réalisera la passerelle de 130 mètres. Objectif : relier Saint-Denis et l'île Saint-Denis.

En attendant que la ville organisatrice des Jeux olympiques en 2024 soit élue à Lima (Pérou) le 13 septembre 2017, Paris se dote d'ores-et-déjà d'une future passerelle pour relier Saint-Denis et l'île Saint-Denis en Seine-Saint-Denis. C'est le groupement composé par Artélia, Lavigne & Chéron et Philippon-Kalt qui a été désigné en juin 2017 pour réaliser une nouvelle infrastructure essentielle pour le territoire, a indiqué le Conseil départemental de Seine-Saint-Denis, dans un communiqué daté du 23 juin 2017. "Elle constituera un nouveau maillon essentiel dans la liaison entre le futur quartier Universeine de Saint-Denis, l'écoquartier fluvial et les autres quartiers existants de l'Ile-Saint-Denis, ainsi que la cité du cinéma et le pôle Pleyel", complète la collectivité dans le même communiqué.

 

Un projet d'infrastructure central pour la candidature de Paris 2024

 

Rappelons que le projet d'éco-quartier entre les communes de Saint-Denis et de l'Île-Saint-Denis servira en 2024 de village des athlètes. Il sera relié ainsi de part et d'autre de la Seine par cette passerelle sous la maîtrise d'ouvrage du Conseil départemental.

 

Découvrez dès la page 2, la nouvelle passerelle qui reliera Saint-Denis et l'Ile-Saint-Denis en Seine-Saint-Denis.

 


actionclactionfp