On a du mal à croire qu'il s'agit de la même maison et pourtant ! Situé dans une jolie petite allée privée, le désormais très séduisant pavillon s'intègre parfaitement dans le voisinage. "Il fallait moderniser le tout mais garder le côté charmant de la petite maison" souligne Camille Hermand, "conserver la façade en brique, en remettre là où on a agrandi l'espace, pour la mettre en valeur dans son environnement".

 

L'architecte a donc commencé par supprimer les différents appentis qui avaient été rajoutés ici et là au fil des ans. Elle a ensuite réalisé une extension sur le côté gauche de la maison, avancé la façade pour gonfler sa structure, et surélevé le toit pour créer un étage supplémentaire. Résultat : de 40 m2, on est passé à 140 m2. Avec sa toiture en ardoise et sa façade repeinte en blanc, la maison reste fidèle à son style d'origine mais a gagné en cachet. L'extérieur, lui, a été agrémenté d'une jolie terrasse en bois, bordée par la clôture en brique qui, une fois décapée, a révélé tout son charme.

actioncl