Selon les spécialistes de Federec BTP, le recyclage des déchets de la construction pourrait créer de 4.500 à 5.000 nouveaux postes d'ici à 2020. Des emplois locaux et non-délocalisables. "Nous souhaitons faire émerger de nouvelles technologies de valorisation pour des matériaux aujourd'hui difficiles à recycler", annonce Erwan Le Meur, directeur délégué de Paprec Recyclage, en charge des déchets de chantier.

actioncl