Bien que son architecture soit qualifiée de "modeste", la gare de Mauléon-Licharre affiche un volume simple et des détails originaux : ainsi, les "étiquettes" portant le nom de la commune sur chacune des quatre façades ont été sauvegardées, de même que la pierre d'Arudy (du nom d'une commune des Pyrénées-Atlantiques) utilisée en soubassement, et qui porte d'ailleurs la mention de l'altitude du bâtiment, sur le côté de l'ancien quai. "L'objectif principal du projet était la rénovation respectueuse de ce patrimoine dit modeste", explique l'agence d'architecture. "Les deux bâtiments existants sur le terrain, la gare et sa lampisterie, sont conservés dans leurs volumes et proportions actuelles."

actioncl