Evidemment, quelques touches de modernité ont tout de même été apportées à la station désaffectée. Par exemple, la toiture affiche dorénavant une hauteur plus importante et un profil plus complexe, conférant de cette manière une image plus contemporaine au bâtiment. Mais là encore l'héritage local est maintenu : les équipes ont utilisé un matériau de la région, l'ardoise, pour couvrir la toiture, et ont prodigué un soin minutieux au calepinage des ouvertures.

actioncl