Le cabinet Archi5 a voulu faire du centre sportif Poissonniers "une charnière" entre un paysage dégagé offrant des perspectives lointaines au nord et un maillage urbain au sud. Situé à proximité immédiate des voies de chemin de fer, il s'inscrit dans une ville qui s'étend en direction des entrepôts de SNCF : tandis que l'Est ouvre sur les infrastructures ferroviaires, l'Ouest dévoile un jardin public.

 

"Ce bâtiment est un paysage praticable, dont émergera le signal urbain de la ferme. Il fait corps avec l'environnement végétal et se lie au bâti alentour", assurent les architectes. Concrètement, le gymnase se structure par un jeu de strates révélant des transparences et des percées visuelles, reliant l'édifice au sol et reproduisant un mouvement d'élévation du site. Le complexe est de fait assimilé à une colline grimpant vers le ciel, la végétation venant s'accrocher à ses flancs et aux talus de la parcelle.

actioncl