TRANSPORTS. Sur le chantier du croisement des futures lignes 16 et 17 du Grand Paris Express, situé au Bourget (Seine-Saint-Denis), trois nouveaux tunneliers ont été baptisés par les jeunes du département.

Bantan, Inès et Dorine rejoignent officiellement la grande famille des tunneliers du Grand Paris Express. Ce mercredi 5 février 2020, l'ouvrage Verdun, qui raccorde les futures lignes 16 et 17 du super-métro francilien au Bourget (Seine-Saint-Denis), a été le cadre des baptêmes des trois dernières machines acquises par le groupement mené par Eiffage-Génie civil, en charge des tronçons des deux lignes. La cérémonie s'est déroulée en présence de Thierry Dallard, président du directoire de la Société du Grand Paris, Benoît de Ruffray, président-directeur général d'Eiffage, de Stéphane Troussel, président du Conseil départemental de Seine-Saint-Denis, de Vincent Capo-Canellas, sénateur de Seine-Saint-Denis, de Gilles Poux, maire de La Courneuve, de Yannick Hoppe, maire du Bourget, et Guy Lechantre, CEO Herrenknecht France, l'entreprise fabriquant les tunneliers.

 

Comme le veut la tradition de la Sainte-Barbe, protectrice des mineurs et de ouvriers, les tunneliers portent le nom d'une femme. Pour le premier, qui creusera 3,8 kilomètres jusqu'au Puits du Canal à Aubervilliers (Seine-Saint-Denis), le conseil municipal des enfants de la Courneuve (Seine-Saint-Denis) a rendu hommage à la première femme pompière de la ville, Bantan Diarra. Le deuxième se prénomme Inès, en l'honneur d'Inès Seddiki, présidente de l'association Ghett'up, qui organise des rencontres pour travailler la confiance en soi. Nommée par les collégiens du département, Inès parcourra 3,1 kilomètres pour rejoindre l'ouvrage Hugo, au Blanc-Mesnil (Seine-Saint-Denis). Enfin, la dernière venue a été baptisée par le conseil municipal des enfants du Bourget, qui ont rendu hommage à Dorine Bourneton, première pilote de voltige paraplégique au monde. Elle a réalisé sa première démonstration au Salon international de l'Aéronautique et de l'Espace du Bourget en 2015. Ce tunnelier aura deux trajets, un premier de 1,3 kilomètre jusqu'à l'ouvrage Rolland, puis un second de 1,4 kilomètre en 2021, pour la ligne 17.

Les tunneliers du Grand Paris Express en 2020

Ligne 15 Sud :

 

Steffie-Orbival, lancé en avril 2018 de Puits Champigny-Plateau vers l'ouvrage Sentier des marins (2,2 kilomètres). Il a terminé son trajet en juin 2019.
Malala, lancé en septembre 2018 de Puits Rû de Nesle vers Bry-Villiers-Champigny (4,9 kilomètres).
Ellen, lancé en février 2019 du Puits Robespierre vers la gare Fort d'Issy - Vanves - Clamart (3,9 kilomètres).
Amandine, lancé en avril 2019 de la gare Arcueil-Cachan vers Villejuif Louis Aragon (3,4 kilomètres).
Aby, lancé en juillet 2019 du Puits Arrighi vers la gare de Villejuif Institut Gustave Roussy (4,3 kilomètres).
Camille, lancé en octobre 2019, de la gare Créteil l'Échat vers l'ouvrage Salengro (4,2 kilomètres).
Marina, lancé en janvier 2020 du Puits Arrighi vers la gare Créteil l'Échat (2,8 kilomètres).
Laurence, lancé en janvier 2020 du Puits Île de Monsieur (Pont-de-Sèvres) vers la gare Fort d'Issy-Vanves-Clamart (4,2 kilomètres).
Aïcha, lancé en janvier 2020 de la gare Bry - Villiers - Champigny vers l'ouvrage Salengro à Champigny (3,1 kilomètres)

 

Ligne 16 :

Armelle, lancé en octobre 2019 de Puits Braque à l'ouvrage Hugo (3,3 kilomètres).
Valérie, partira début 2020 du Puits Mandela vers l'ouvrage Cachin (1,7 kilomètre).
Bantan partira au 1er trimestre 2020 de l'ouvrage Verdun vers Puits du Canal (3,8 kilomètres).
Inès partira au 1er trimestre 2020 de l'ouvrage Verdun vers l'ouvrage Hugo (3,1 kilomètres).
Dorine partira courant 2020 de l'ouvrage Verdun vers l'ouvrage Rolland (1,3 kilomètre puis 1,4 kilomètre).
Un tunnelier partira début 2020 de Puits du Canal vers l'ouvrage Finot (2,6 kilomètres).

Aux tunneliers de la ligne 15 sud et de la ligne 16, s'ajoutent les 3 tunneliers de la ligne 14 Sud sous maîtrise d'ouvrage déléguée à la RATP :

Claire, lancé en mai 2019, de la gare Pont de Rungis vers l'ouvrage de service Jean Prouvé à l'Haÿ-les-Roses (4,5 kilomètres)
Koumba, lancé en juin 2019 de Morangis vers la gare Pont de Rungis (4,1 kilomètres)
Allison, lancé en juillet 2019 de l'ouvrage de service Jean Prouvé à l'Haÿ-les-Roses vers la gare Maison Blanche Paris 13 (4,6 kilomètres)

actionclactionfp