Denis Valode précise, pour sa part, que l'édifice revêt une dimension spectaculaire avec des jardins extérieurs à chaque niveau et une vaste serre à son sommet. Autant d'éléments qui amélioreront la qualité d'usage de la tour, qui se veut performante avec une triple certification environnementale (HQE, BREEAM et LEED) et exemplaire. L'architecte y voit "une étroite association entre performance et qualité de vie : l'écologie n'y est pas punitive, c'est même exactement le contraire". Le maître d'œuvre insiste sur "l'innovation au service de l'environnement" qui aurait inspiré l'immeuble, exigeant dans son système constructif. L'assureur italien Generali, investisseur du projet et futur propriétaire des lieux, précise de son côté, par la voix de son président Gabriele Galateri di Genola : "Ce sont de bons choix, architecturaux et techniques, car les partenaires ont été attentifs et rigoureux". Lui-même ancien employé de Saint-Gobain passé par les directions financières en Italie et à Paris, il n'a pas manqué de rappeler les similitudes entre les deux groupes, plusieurs fois centenaires : "Des valeurs communes, comme une histoire séculaire et glorieuse, la présence sur des marchés mondiaux, l'innovation, la durabilité et le sens des responsabilités".

actioncl