ÉTONNANT. Dans une forêt québecoise, l'agence d'architectures MU a imaginé une tour qu'elle qualifie de "paléo-futuriste". Son mérite serait notamment de participer à la lutte contre l'étalement urbain.

Créer une "osmose" entre l'homme et la nature : c'est l'objectif du projet de MU architecture, une tour de plus de 200 mètres, dans un paysage vallonné québecois. Elle comprendra de multiples équipements : logements, hall de réception, bar, épicerie, centre d'affaires avec espaces bureaux et salles de conférence, spa, piscine surplombant la forêt... Tout pour contenter la clientèle visée par les concepteurs, "désireuse de se reconnecter à la nature et se ressourcer dans le calme".

 

Ce bâtiment, baptisé Pékuliari, "annonce une nouvelle relation entre l'humain et l'habitat naturel", nous informe un communiqué de presse de la maîtrise d'œuvre. Cette opération se veut "diamétralement opposée" à l'idée d'étalement urbain, cette tour restreignant "prodigieusement" son empreinte sur la nature.

 

Découvrez dans les pages suivantes le projet en images.

actionclactionfp