GRAND PARIS EXPRESS. La Société du Grand Paris fait appel aux architectes, urbanistes et paysagistes pour constituer une base de données dans laquelle elle pourra puiser pour choisir les équipes de maîtrise d'œuvre des quartiers de gare qu'elle lance en copromotion.


"Nous avons la conviction que sans les architectes et les paysagistes, nous n'arriverons pas à bien faire ce que nous avons à faire". Jean-François Monteils, président du directoire de la Société du Grand Paris, a lancé, le 22 juin au Pavillon de l'Arsenal, à Paris, un appel à manifestation d'intérêt à destination des concepteurs urbains pour imaginer comment transformer le million de mètres carrés que compte développer l'opérateur en charge de la construction du Grand Paris Express - et de ses quartiers de gare.

 

Ce sont ainsi plus de 100 projets que la SGP mènera, en copromotion sur son patrimoine foncier acquis pour la construction du métro. Ces projets totalisent environ 8.000 nouveaux logements (soit 60% du million de mètres carrés) dont 1.600 logements sociaux (20%) et 800 logements intermédiaires (10%), 43.000 m² de commerces et services (en complément des 20.000 m² prévus dans les gares) et 380.000 m² d'activités. Les grandes orientations pour les projets immobiliers des quartiers de gare, et notamment le choix de la copromotion quasi-systématique, avaient été annoncé à l'automne 2020.

 

 

"cartographie des compétences"

 

Il vous reste 62% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter
-30% pour tous abonnements activés avant le 15/10
Code promo : BATIMAT22
Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles de Batiactu
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp