Faites d'une pierre à bâtir tirée d'un grés argileux utilisé en Suisse et facile à tailler, la molasse, les façades du château présentaient un grand nombre de pathologies, et notamment une perte de matières importante. Ainsi, les parties les plus altérées ont été remplacées ou reconstituées et le reste des façades ont bénéficié d'un nettoyage de leurs parements et enduits. La véranda a elle aussi été restaurée.

 

Mise en accessibilité

 

Afin de permettre aux personnes à mobilité réduite de visiter le monument, un ascenseur a été installé pour desservir tous les étages de l'édifice. Le Centre des monuments nationaux souligne par ailleurs que son emplacement a été choisi pour s'adapter au mieux au bâtiment.

 

Restauration intérieure

 

Enfin, au rez-de-jardin, jusqu'à présent fermé au public, les espaces ont été aménagés pour un meilleur accueil des visiteurs. Le projet d'aménagement a porté également sur des lieux d'exposition, et des locaux pédagogiques.

actioncl