Les toitures du corps central et des deux pavillons ont été restaurées. Pour ce faire, "la volumétrie ne sera pas modifiée", expliquait le CMN en 2016, ajoutant qu'il "s'agira uniquement de remplacer les ardoises ainsi que les éléments en plomb, afin d'améliorer l'étanchéité de la couverture". Afin d'assurer une plus grande longévité à l'ouvrage, les éléments en zinc ont été remplacés par du cuivre étamé, dont la couleur se rapproche le plus possible du plomb. Par ailleurs, les épis de faîtage sont restaurés et la charpente a fait également l'objet d'une révision. Un grand parapluie a été déployé sur les échafaudages qui entourent le château afin de permettre la réalisation des travaux sur les couvertures.

actioncl