"Je trouvais que cette petite tour avait tout d'une grande", relève amusée Maud Caubet. Outre le fait d'être l'une des premières tours bâties sur l'esplanade de la Défense, la Tour Initiale porte en elle les premières prouesses d'ingénierie et d'architecture. Ses façades en verre, qui entourent la tour tout en rondeur, ont été imaginés par Jean Prouvé qui réplique pour la première fois ce dispositif importé des Etats-Unis.

 

"Cette tour avait déjà, par ses angles arrondis, une douceur et une féminité que n'ont pas forcément les autres tours. Mon clin d'œil à l'architecte, a été de trouver le bon mariage de matériaux", confie l'architecte.

 

Parmi d'autres clins d'œil à Jean Prouvé, comme d'avoir apposé son prénom à l'entrée d'une salle de réunion, ou de faire figurer une photographie de lui en plein travail dans l'espace de co-working, Maud Caubet a effectué un retour au vintage, puisant dans "l'esprit Jacques Tati" pour activer le dépaysement des locataires de la tour.

actioncl