Le projet de rénovation intérieure donne l'occasion aux locataires de la tour de redécouvrir le dernier étage panoramique, situé en R+30. D'abord voulu comme ouvert au public, l'étage aurait nécessité la création d'un nouvel escalier, trop compliqué au regard de la structure. Ce niveau, autrefois réservé aux réunions très exclusives et en petits comités prévoit un espace bar, restaurant et des espaces de coworking. Maud Caubet a souhaité définir une notion de vintage presque intemporel en choisissant des fondamentaux tels que des parquets en point de Hongrie, des plafonds avec réseaux apparents soignés et des panneaux vitrés qui ouvrent sur la cuisine du restaurant.

actioncl