L'ensemble des travaux et des changements de techniques de chaude et de régulation de la chaleur vont permettre de faire des économies d'énergie. Par exemple, la suppression de plus de 40 unités de climatisation devrait permettre la réduction de 45% de la consommation énergétique liée au chauffage, tout comme l'installation de nouvelles chaudières fioul (2x330kW au lieu de 3x420kW).

 

Enfin, un travail de rénovation a été réalisé sur le dispositif de l'éclairage dans certains bureaux et des systèmes de détection de présence ont été posés à des fins de sobriété énergétique et de surchauffes en été.

actioncl