L'isolation des toitures, jusque-là inexistante, a été réalisée par insufflation de ouate de cellulose, en parallèle de la réfection des couvertures en cuivre. Les murs extérieurs des deux avant-corps ont également été injectés de billes d'argile expansée, incompressibles et résistantes à l'humidité. "Le diagnostic avait en effet révélé l'existence d'un vide régulier de 20cm", précise l'architecte Rémi Desalbres. Plusieurs simulations ont permis d'évaluer la compatibilité des matériaux injectés avec l'humidité importante du mur, évitant ainsi la dégradation et le tassement du nouveau matériau.

 

La toiture terrasse d'un bâtiment de bureaux a été isolée et végétalisée, selon le dessin originel de l'architecte Roger-Henri Expert. La végétalisation des années 1930 n'avait pu aboutir pour des raisons techniques (épaisseur du substrat et surcharge de la dalle notamment). Un système innovant de toiture végétale légère a été mis en oeuvre, faisant de cette réalisation la première toiture végétalisée de Serbie.

actioncl