Qu'est-ce que le PNRQAD? Instauré par la loi du 25 mars 2009 pour la mobilisation pour le logement et de lutte contre l'exclusion (Molle), le programme national de requalification des quartiers anciens dégradés vise à requalifier les quartiers anciens dégradés listés et délimités par le décret n°2009-1780 du 31 décembre 2009 (insertion lien vers arrêté) tout en favorisant la mixité sociale et la recherche d'un meilleur équilibre entre l'habitat et la présence d'activités de services.

 

Combien de centres anciens sont concernés ? 25, dont un en Outre-mer, participent à la phase d'expérimentation; 15 autres bénéficiant d'un accompagnement de l'Anah en ingénierie et de l'aide fiscale (dispositif Malraux pour les biens situés en secteur sauvegardé) dans les conditions prévues par la loi.

 

Quelles actions ont été menées ? Ce sont des opérations de requalification d'immeubles les plus dégradés ou plus largement d'îlots d'habitat avec des aides à la réhabilitation des logements des propriétaires privés, un accompagnement social des habitants, ou encore un traitement urbain sur les aménagements et les équipements de proximité.

 

Par ailleurs, le NPNRU adopté à la suite de la loi de programmation pour la ville de 2014, correspond au nouveau programme national de renouvellement urbain qui s'étale sur 10 ans. Il succède au Plan national de rénovation urbaine (PNRU) (2003-2013).

 

Ce nouveau plan a alors déterminé des quartiers prioritaires de la politique de la Ville (1.500 quartiers) avec comme critère unique : celui de la pauvreté, c'est-à-dire la concentration des populations ayant des ressources inférieures à 60 % du revenu médian.

 

L'Anah précise que 200 quartiers d'intérêt national ont été identifiés comme présentant de graves dysfonctionnements urbains. "Parmi ces 200, on compte une centaine qui nécessiteront l'intervention conjuguée de l'Anah et de l'Anru", nous signale-t-on.

 

Quels sont ces centre-anciens prioritaires ?

 

Les centres anciens, quartiers prioritaires de la ville qui sont classés en quartiers d'intérêt national (QIN), qui seront requalifiés sont au nombre de 15. Ils sont rattachés aux communes de : Mulhouse, Saint-Denis, Gennevilliers, Pantin, Aubervilliers, La Courneuve, Villiers-le-Bel, Alès, Béziers, Perpignan, Maubeuge, Denain, Roubaix, Marseille, Saint-Étienne.

 

Les centres anciens, quartiers prioritaires de la ville qui sont classés en quartiers d'intérêt régional (QIR), qui seront requalifiés, sont au nombre de 28 : Brest, Le Havre, Elbeuf, Thiers, Vierzon, Pantin, Saint-Ouen, Argenteuil, Bezons, Agde, Lunel, Moissac, Anzin, Condé-sur-l'Escaut, Saint-Omer, Communauté d'agglomération Hénin-Carvin, Saint-Quentin, Grasse, Tarascon, La Seyne-sur-Mer, Toulon, Le Teil, Vienne, Givors, Paris (18ème), Foix, Pamiers, Romans-sur-Isère, Rive-de-Gier.
Source : Anah

actioncl