OUVRAGE. La fondatrice d'Hurba, un cabinet de psychologie urbaine, Barbara Attia propose une autre façon de concevoir des projets urbains, en donnant la parole aux habitants. Une façon de favoriser le bien-être de ces derniers et de rendre les villes plus agréables.


La transformation des villes s'accélère, parfois au détriment de ses habitants. C'est le constat que dresse Barbara Attia dans son ouvrage "Psychologie urbaine : un nouveau métier, pour le bien-être des citoyens des villes" (Editions Télémaque). La fondatrice d'Hurba, "premier" cabinet français de psychologie urbaine, tire la sonnette d'alarme.
Il vous reste 92% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter
-30% pour tous abonnements activés avant le 15/10
Code promo : BATIMAT22
Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles de Batiactu
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp