TALENTS. Découvrez les lauréates (et un lauréat) de la cinquième édition des Trophées ESTP au féminin, remis le 11 octobre dernier : des parcours d'exception inspirants, qui démontrent, s'il le fallait encore, que les femmes ingénieures ont toute leur place dans le secteur et que la mixité doit être plus que jamais encouragée.

Quoi de mieux que des parcours exemplaires et inspirants pour promouvoir la place des femmes dans les métiers d'ingénierie et plus largement, la mixité dans le secteur ? La cinquième édition des trophées "ESTP au féminin", organisée par l'association éponyme et rassemblant des alumni de l'école ESTP, a tenu ses promesses, avec pas moins de huit prix remis à sept femmes et un homme, le 11 octobre dernier. Le jury, composée de professionnels du secteur, a dû départager 80 dossiers dans cinq catégories (Jeune talent, Femme projet, Femme numérique, Femme planète et Équipe mixte). Trois trophées spéciaux ont également été remis : deux "Coups de cœur" et un trophée d'honneur, amplement mérité, à Nathalie Mousselon, Présidente sortante de la société des ingénieurs diplômés de l'ESTP et créatrice des Trophées "ESTP au féminin."

 

"Nos entreprises ont plus que jamais besoin des ingénieurs, femmes et hommes, pour innover, pour être plus durable. La responsabilité sociétale et environnementale est également au coeur des stratégies. Le rôle des collaborateurs devient d'autant plus essentiel. Formés, compétents, engagés, ils seront des accélérateurs de solutions à impact positif." Agnès Perrin, coprésidente d'ESTP au féminin.

 

La mixité : un atout pour le secteur

 

Lors de la soirée, plusieurs personnalités se sont succédé pour promouvoir la mixité dans le secteur, en remettant un prix ou à l'occasion de tables rondes, comme Méka Brunel (Gecina) - qui a notamment, rappelé l'importance de la reconnaissance des mêmes droits pour les femmes au sein des entreprises -, Zélie Gauthier (Banque de France), Abigail Karcher (Renzo Piano buiding workshop) ou encore, Maud Guizol (Colas), Céline Cosquer (Vinci, Bateg, CBC) et Catherine Lescure (Enedis). Les hommes n'étaient pas absents pour autant et ce sont aussi exprimés, tels le directeur général de l'ESTP, qui a rappelé l'engagement de l'école sur ce sujet, Lionel Christolomme, président du directoire de Léon Grosse, Thomas Salvant (Egis bâtiments) ou encore, Alexandre Brochet (AOS).

 

Mais le plus important était de mettre en avant le parcours exemplaire des lauréates (et lauréat) et des 80 candidates ou équipes mixtes, à ces prix : autant de trajets inspirants qui montrent non seulement, la qualité de leur formation d'ingénieur, qui a su les mener jusque-là, mais aussi, l'importance de la mixité dans notre société par la complémentarité et la diversité des profils qu'elle apporte à toute entreprise.

 

Retrouvez le palmarès ci-dessous.

 

Trophées "ESTP au féminin" 2021

 

Prix Femme Jeune Talent : Béatrice BOURBON, chef de projet enveloppe SECC
"Curieuse d'esprit, elle met la main à la pâte dans ses projets. En plus de sa double compétence Architecte /ingénieur, elle est aussi tailleuse de pierre bénévole. Elle est enjouée pragmatique c'est un vrai coup de coeur pour le jury, son l'engagement pour le patrimoine. C'est un fil rouge dans sa carrière, car elle met l'innovation au service du patrimoine. Elle est actuellement maître d'oeuvre d'exécution et chef de l''enveloppe' sur des projets comme la Samaritaine."

 

Prix Femme Planète : Ghislaine TESSA KETCHA, Fondatrice Millenium Immobilier
"Lucide et pragmatique, elle a conquis le jury avec une vision de l'économie qui inclut tout. Son engagement associatif a été particulièrement apprécié. Elle a une vraie fibre entrepreneuriale. Son entreprise spécialisée en écoconstruction et l'implémentation de matériaux durables tels que les briques de terres compressées stabilisées a une vraie ambition d'impact sur la parité et la prise de conscience du changement climatique."

 

Prix Femme Projet : Virginie ARNAUD, Vice-Présidente adjointe Extell
"À la fois un parcours excellent du point de vue académique elle a une superbe énergie et une très grande finesse. Après l'ESTP, elle a enchainé vers un double diplôme aux Massachussets Institute of Technology (MIT). Sa façon de raconter ses projets a été particulièrement apprécié. Elle a transporté le jury sur la skyline de New york. Un dossier est cinématographique avec son parcours, des images de ses tours et de ses oeuvres artistiques."

 

Prix Équipe Mixte (Prix particulier récompensant la capacité à travailler avec une équipe diverse en genres, cultures) : Laure TAVERNIER, Industrial Development Manager chez Nexans
"Elle a présenté sa vie consulaire et de son engagement professionnel. Elle montre comment elle a su s'adapter et jongler avec des équipes de cultures différentes. En effet elle a changé régulièrement de pays et du Qatar à la Norvège elle a toujours su mobiliser ses équipes. Son plus important projet de câbles pour un parc éolien en Ecosse, 200 M€, a été livré en avance et avec une marge améliorée. Elle est désormais directrice achats projet avec une équipe internationale de 12 personnes."

 

Prix Femme Numérique : Maud GUIZOL, Directrice Adjointe BIM et Construction Numérique Colas
"Elle a su, dans un dossier qui avait du corps et de la profondeur, montrer comment elle a démarrer un projet de BIM à la Réunion loin du siège social. Elle a démontré comment elle a réussi le faire prendre un ampleur en visibilité. Elle a convaincu le jury par sa pugnacité et sa vision. Elle a amené la transformation digitale dans son Groupe et a été régulièrement reconnue par ses pairs."

 

Prix "Coups de cœur" :

 

*Coup de Coeur du Bureau : Julien LETREGUILLY, Senior Financial Auditor EY. "Julien a présenté un projet intrapreunarial à caractère social et solidaire. Avec une équipe de salariés de son entreprise, ils ont rénové 2 écoles à Dadès au Maroc. Son dossier a mis en avant les qualités des membres de l'équipe. Il a démontré l'implication, la curiosité et l'ouverture d'esprit du groupe. Consultant chez EY, il replonge dans les études d'expert-comptable."

 

*Coup de coeur du jury : Amélie JARIEL, fondatrice YOUrban. "Elle était un peu hors catégorie vu qu'elle est à peine diplômée l'école. Elle représente une appétence pour les sujets de la tech. Elle code et elle croit aux apports de l'intelligence artificielle. Les attentes sont grandes car à peine diplômée elle a lancé 1 projet entrepreneurial. Elle souhaite allier l'innovation et l'immobilier. Son défi proposer de tester les projets immobiliers afin de réduire l'impact environnemental des bâtiments vacants."

 

Trophée d'honneur : Nathalie Mousselon, Présidente sortante de la société des ingénieurs diplômés de l'ESTP et créatrice des Trophées ESTP au féminin.

actionclactionfp