ENQUÊTE. Malgré une volonté des organisations et des entreprises du BTP, la féminisation du secteur peine à se concrétiser, progressant en 10 ans de seulement un peu plus de 1%. L'architecture faisant exception. Pourquoi ? Différents acteurs, actrices de la filière nous partagent leur analyse à l'occasion de la journée internationale des droits des femmes ce lundi 8 mars.


Où sont les femmes dans le BTP ? Si le bâtiment et les travaux publics véhiculent depuis longtemps l'image de métiers physiques, manuels, techniques, et donc plutôt virils, les femmes parviennent certes à se frayer un chemin petit à petit, que ce soit comme salariées ou comme cheffes d'entreprises. Mais l'évolution reste lente et fastidieuse si l'on en croit les chiffres de l'Union des caisses de France congés intempéries BTP (UCF-CIBTP) : la part de l'effectif féminin dans l'artisanat du bâtiment est passée de 8,7% en 2001 à 11,9% en 2018. Du côté de la Fédération française du bâtiment (FFB), les statistiques ne varient pas beaucoup : la proportion de femmes dans le Bâtiment a timidement augmenté de 8,6% en 2000 à 12,3% en 2020. Ce n'est pas mieux du côté des travaux publics, où elles n'étaient que 11,2% en 2019.

 

Ce n'est pourtant pas faute, pour les entreprises comme pour les organisations représentatives, de multiplier les campagnes de communication, ou les initiatives à l'image de l'opération Sensation'Elles du BTP ou de l'association Les SouterReines.
Il vous reste 88% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter
-30% pour tous abonnements activés avant le 15/10
Code promo : BATIMAT22
Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles de Batiactu
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp