Qui plus est, la filière estime qu'elle a une carte à jouer face aux autres pays : "Nous sommes pionniers dans cette réflexion", assure l'architecte Marie-Cécile Pinson, qui souligne que le "fabriqué en France" dispose de tous les atouts nécessaires pour développer les constructions bois. "La question est de savoir comment on démocratise le bois. Je ne sais pas ce qui s'est passé depuis 25 ans mais on n'arrive plus à concilier architecture et design." Avant de conclure : "Le but est d'optimiser non seulement les m², dont on parle toujours, mais aussi les m3, dont on ne parle jamais".

actioncl