SANTÉ-SÉCURITÉ. Comme à chaque fois que les mesures sanitaires gouvernementales évoluent, l'OPPBTP actualise son guide de préconisations spécial Covid à l'approche de la 3e phase du déconfinement, prévue ce 9 juin. L'organisme revient notamment sur le télétravail, les pauses-repas, les moments de convivialité et l'aération des locaux professionnels.

C'est automatique : comme à chaque fois que les autorités font évoluer les mesures sanitaires de lutte contre l'épidémie de Covid-19, l'Organisme professionnel de prévention du bâtiment et des travaux publics (OPPBTP) actualise son "guide de préconisations de sécurité sanitaire pour la continuité des activités de la construction en période d'épidémie de coronavirus Sars-Cov-2". Étant donné que la 3e phase du déconfinement progressif voulu par Emmanuel Macron est fixée à ce 9 juin, le document en question est donc une nouvelle fois mis à jour et disponible ici, quelques jours après la publication du nouveau protocole sanitaire en entreprise par le ministère du Travail. La situation sanitaire étant clairement en train de s'améliorer, une nouvelle série d'allègements peut être envisagée sur la base des recommandations du Haut conseil de santé publique et de l'État.

 

Assouplissement des règles pour le télétravail et les regroupements de personnes

 

Concrètement, les modifications apportées par l'OPPBTP concernent le télétravail, les pauses-repas, les moments de convivialité dans le cadre professionnel et l'aération du lieu de travail. Sur le télétravail tout d'abord, l'organisme rappelle que "ce sont les entreprises qui fixent, pour toutes les activités qui le permettent, un nombre minimal de jours de télétravail par semaine, dans le cadre du dialogue social de proximité". Tous les acteurs d'un chantier doivent pouvoir se rendre sur site "chaque fois que nécessaire".

 

Concernant les pauses-repas, "une vigilance particulière doit être respectée dans les espaces de restauration", souligne l'OPPBTP, qui préconise "de déjeuner seul ou en groupe de maximum 6 personnes" tout en maintenant une distance minimale de 2 mètres entre chaque table occupée, "sauf si une paroi assure une séparation de l'espace".

 

Dans la même veine et conformément aux indications des autorités, les moments de convivialité doivent se tenir de préférence à l'extérieur et ne pas réunir plus de 25 personnes, le tout en veillant évidemment au respect des gestes-barrières - port du masque, ventilation des locaux et distanciation physique.

 

Enfin, l'aération du lieu de travail, mesure-phare des nouvelles recommandations sanitaires, semble devenir incontournable. Elle peut se faire par "une ventilation naturelle ou mécanique (portes et/ou fenêtres ouvertes autant que possible)".

 

Toutes ces modifications apparaissent donc dans la dernière version du guide de l'OPPBTP, aux côtés d'une boîte à outils à destination des professionnels et des conseillers/formateurs de l'organisation qui restent disponibles sur le terrain comme à distance. À noter : en fonction de l'amélioration de l'épidémie d'ici la fin du mois de juin, "une nouvelle adaptation des règles sanitaires est annoncée par le Gouvernement pour le 30 juin".

actionclactionfp