Nathalie Appéré, députée-maire de Rennes (Ille-et-Vilaine), a été nommée par les ministères des Finances et du Logement, à la tête du conseil d'administration de l'Agence nationale de l'habitat (Anah). Elle succède ainsi à Claude Dilain, décédé en mars dernier.

Nathalie Appéré, députée-maire socialiste de Rennes (Ille-et-Vilaine), devient la nouvelle présidente de l'Agence nationale de l'habitat (Anah), ont signalé les ministère du Logement et des Finances dans un communiqué. Elle succède ainsi à Claude Dilain, entré en fonction en mars 2014 à l'Anah et décédé le 3 mars 2015. Nathalie Appéré a "notamment engagé des actions pionnières avec l'Anah pour rénover le centre-ville de Rennes", rappellent les deux ministères. Députée d'Ille-et-Vilaine et membre de la Commission des lois constitutionnelles, de la législation et de l'administration générale de la République de l'Assemblée nationale, elle co-préside également le groupe d'étude "Ville et banlieue".

Poursuivre les chantiers engagés en matière de lutte contre l'habitat indigne

A la présidence de l'Anah, Nathalie Appéré sera chargée de "poursuivre les chantiers engagés en matière de lutte contre l'habitat indigne et très dégradé, de traitement des copropriétés en difficulté, mais aussi de lutte contre la précarité et de l'adaptation du logement aux besoins des personnes âgées ou handicapées."

 

Pour rappel: l'Anah est entré en partenariat avec l'Agence nationale de la rénovation urbaine, afin d'aider les copropriétés dégradées et de lutter contre l'habitat indigne en France, via le Nouveau programme nationale de rénovation urbaine (NPNRU).

actionclactionfp