Un autre site de Guadeloupe a été sélectionné par la quatrième édition de la Mission Patrimoine, mais celui-ci se situe au cœur de Pointe-à-Pitre. Cette cathédrale néo-classique, dont la façade a été dessinée par l'architecte Henry Petit, est le plus grand édifice religieux de la ville. Originellement édifiée en 1807, elle a dû être reconstruite en 1867 après le passage d'un tremblement de terre vingt-quatre ans plus tôt. Sa structure en bois a été changée pour une structure métallique, imaginée dans les ateliers Eiffel. Une armure efficace contre les nombreux cyclones et tremblements de terre qui ont secoué la ville à plusieurs reprises.

 

La toiture, les murs gouttereaux, la structure métallique et les murs hauts, sans oublier les fenêtres hautes et basses doivent subir des travaux. Des fissures sont visibles sur la façade. Il faut également mieux isoler le site, où les températures avoisinent parfois les 50°C sur les tribunes.

 

Propriétaire : commune
Maître d'ouvrage : Conseil régional
Population : 15 923 habitants
Territoire : urbain
Protection MH : classé
Démarrage des travaux : 2021
Fin des travaux : 2022 pour les premières interventions et travaux d'urgence et 2023 pour les travaux prioritaires suivant.

actioncl