C'est finalement l'architecte espagnol Jordi Garcés qui vient d'être désigné par le jury de sélection pour entreprendre la rénovation du palais de Justice de Strasbourg. Les travaux de ce bâtiment datant de la fin du 19ème siècle devraient commencer en 2013 pour s'achever en 2016. Son coût ? 63,2 M€, dont 10 M€ financés par les collectivités locales. Détails.

Après le lancement de la consultation, 4 candidatures avaient été sélectionnées parmi les 84 reçues. C'est finalement le projet de l'architecte ibérique Jordi Garcès, qui a notamment réalisé la réhabilitation et extension du musée Picasso de Barcelone et la restauration du nouveau siège de la fondation Francisco Godia à Barcelone. Son parti pris architectural met en valeur l'aspect patrimonial du palais de Justice, entre autres par la suppression de la surélévation de 1978 et la mise en place de toitures inclinées contemporaines révélant la volumétrie d'origine du palais.

 

Situé quai Finkmatt, ce vaste quadrilatère construit en 1898 par Neckelmann, héberge le Tribunal de Grande Instance (TGI), la Cour d'assises et le Registre du Commerce et des Sociétés (RCS), sur une surface d'environ 14.000 m² SHON.

 

« La vétusté des locaux n'est un secret pour personne, leur rénovation ne peut plus attendre, estimait le 20 septembre 2010 l'ex-garde des Sceaux, Michèle Alliot-Marie, lors d'un déplacement dans la cité alsacienne. Et de décider officiellement : « Le bâtiment historique sera reconstruit à neuf». Les premières annonces concernant la réhabilitation de ce bâtiment, à la façade classée monument historique, dataient en effet de 2005.

 

Un premier projet avorté
Ainsi, il a déjà fait l'objet de travaux de réfection, d'aménagement et de sécurisation, qui n'ont toutefois pas permis de pallier la vétusté des locaux, notamment en matière d'accessibilité, de conditions de travail pour les personnels et d'organisation des différents services.

 

Pour rappel, en 1997, un premier projet de restructuration-extension est mené, jusqu'à la consultation des entreprises. Celui-ci est alors abandonné, les offres étant très supérieures aux montants estimés.
Dans le cadre de ce projet initial, seule une annexe provisoire au palais de justice, mise en service en 2007, est réalisée place d'Islande. Elle accueille la salle d'assises et une partie des services civils du tribunal de grande instance.

 

En 2000, une seconde opération de restructuration-extension est décidée, pour un montant estimé à 32,1 M€. Puis en 2007, l'appel d'offres pour les travaux est déclaré infructueux et cette opération est abandonnée. Il faudra attendre avril 2009 pour que les cinq sites susceptibles d'accueillir le nouveau palais de justice soient sélectionnés.

 

Six scénarios depuis 1997…
Au cours de l'étude comparative de ces cinq sites, un 6ème scénario apparait : « La démolition d'une partie du bâtiment historique du palais de justice, pour une reconstruction à neuf de la partie arrière, et la réhabilitation des éléments historiques remarquables de la partie avant du bâtiment », nous précise le ministère de la Justice.

 

« Le bâtiment souffre aujourd'hui de différents dysfonctionnements sur le plan technique et fonctionnel, confirme l'Agence publique pour l'immobilier de la justice (APIJ). L'opération de réhabilitation va permettre aux utilisateurs de bénéficier d'un outil de travail moderne et adapté.

 

Calendrier prévisionnel
2010 : le projet a été officialisé le 20 septembre 2010, lors d'un déplacement de l'ex-garde des Sceaux à Strasbourg.
2011 :lancement du concours de maîtrise d'oeuvre
2013 :démarrage des travaux
2016 : remise des clés

actionclactionfp

Vue d'ensemble

palais justice strasbourg
palais justice strasbourg © Jordi Garcés
L'opération de réhabilitation du palais de Justice de Strasbourg va permettre aux utilisateurs de bénéficier d'un outil de travail moderne et adapté.

Depuis la rue

palais justice strasbourg
palais justice strasbourg © Jordi Garcés
La façade de ce bâtiment est classée monument historique.

Côté jardin

palais justice strasbourg
palais justice strasbourg © Jordi Garcés
« La démolition d'une partie du bâtiment historique du palais de justice, pour une reconstruction à neuf de la partie arrière, et la réhabilitation des éléments historiques remarquables de la partie avant du bâtiment », telle est la teneur du 6e scénario adopté.

Hall

palais justice strasbourg
palais justice strasbourg © Jordi Garcés
L'idée est d'apporter des conditions de travail plus confortables aux usagers de ce lieu.

Salle d'audience

palais justice strasbourg
palais justice strasbourg © Jordi Garcés