INTERVIEW. Véronique Bédague-Hamilius est directrice générale déléguée de Nexity, en charge des clients Entreprise, Collectivité et Investisseur Institutionnel. Elle est également présidente-directrice générale de Nexity Immobilier d'entreprise. Sa vision, son actualité, son message aux professionnels et son portrait en 5 traits.


La crise que nous traversons nous incite plus que jamais à faire un pas de côté : prendre du recul, réfléchir, accorder un temps long à la rencontre et au partage. Avec ces entretiens "Grands Témoins", Batiactu vous invite à mieux connaître des personnalités aux horizons divers, mais qui contribuent aujourd'hui, par leurs visions, leurs réflexions et leurs actions, à expliquer, anticiper, façonner, faire exister, notre cadre de vie et donc, la société dans laquelle nous voulons vivre.

 

Confinement oblige, c'est en visioconférence que nous avons rencontré Madame Véronique Bédague-Hamilius, le 27 novembre dernier. Directrice générale déléguée de Nexity, en charge des clients Entreprise, Collectivité et Investisseur Institutionnel. Que retient-elle des dernières semaines que nous venons de vivre ? Quels impacts cette actualité a-t-elle eus sur sa vision de notre secteur ? Quelles conséquences sur ses actions à venir ? Quel événement déclencheur et marquant l'a incitée à exercer ce métier de promoteur ? Un entretien exclusif de 45 minutes, pour partager avec elle sa vision actuelle de notre secteur et ses perspectives, son actualité, mais aussi pour mieux la connaître, à travers un portrait en cinq traits.

 

L'ACTUALITÉ MARQUANTE

Batiactu : Que retirez-vous des actualités de ces dernières semaines ?

Véronique Bédague-Hamilius : Il est très intéressant de s'arrêter sur le débat actuel, issu des périodes de confinement et de déconfinement, sur les commerces de proximité, "essentiels", "non essentiels" et la concurrence avec le commerce en ligne. Au-delà des débats inextricables que nous pourrions avoir sur le commerce en ligne - je ne suis pas moi-même une anti-Amazon - ce que j'observe, c'est que lors de ces deux confinements, nous avons pu mesurer l'infini attachement que nous avons pour nos commerces de proximité. La fermeture de nos marchés, les queues immenses devant les boulangers, les bouchers ou les poissonniers, etc. : alors qu'une partie de nos commerçants sont fermés, nous nous raccrochons à ceux qui restent ouverts. Ainsi, nous avons remis ces commerçants de proximité au centre de nos préoccupations, au cœur de nos réflexions, eux qui sont vitaux pour nos villes.

 

Il y a de nouveau une appétence pour le centre-ville convivial, qui crée des échanges : c'est ce que nous voulons construire en termes d'urbanisme chez Nexity. Je regardais par exemple, les conclusions du "Manifeste pour une nouvelle esthétique parisienne", une initiative menée par Emmanuel Grégoire (Premier adjoint à la Maire de Paris en charge de l'architecture et de l'urbanisme), fruit d'un travail sur le PLU de la Capitale avec notamment, une centaine de Parisiens : les mots qui reviennent sont ceux de convivialité et d'échange. Comment crée-t-on plus de convivialité et d'échange ? C'est là pour moi, le vrai et premier sujet : celui du flux en centre-ville.
Je ne suis pas sûre ainsi qu'il faille opposer commerce en ligne et commerce de proximité : ils sont complémentaires. Avec le "click and collect", par exemple, dans ces périodes compliquées, nous avons vu que l'un peut aussi aider l'autre. Nous vivons donc aujourd'hui ce moment extrêmement intéressant de rééquilibrage entre eux.
Projet Porte de Montreuil par Nexity
Projet Porte de Montreuil par Nexity © Lautreimage Playtime

Notre conception des quartiers chez Nexity s'en trouve donc enrichie. Il nous faut toujours plus penser à comment réfléchir nos quartiers avec des commerces en bas d'immeubles, dans lesquels se créent les échanges et les flux, les places, les gens qui échangent, se déplacent... C'est par exemple, un des axes importants de l'un des derniers grands concours que nous avons remporté, celui de la Porte de Montreuil : tous nos rez-de-chaussée y sont actifs.
Il vous reste 80% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter
Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles de Batiactu
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp