TRANSPORTS. Réuni le 26 février, le conseil de surveillance de la Société du Grand Paris a approuvé le compte financier pour 2019, avec une hausse de 12% des investissements, et le renouvellement des mandats des trois membres du directoire pour cinq années supplémentaires.

Le conseil de surveillance de la Société du Grand Paris (SGP) s'est réuni le 26 février. Plusieurs décisions ont alors été validées. Parmi elles, la proposition du gouvernement de renouveler les mandats des trois membres du directoire a été approuvée à l'unanimité. Le président Thierry Dallard, Bernard Cathelain et Frédéric Brédillot officieront donc pour cinq années supplémentaires.

 

Alors que le chantier du Grand Paris Express doit encore monter en puissance cette année et qu'il reste des appels d'offres à notifier ou à attribuer - comme les 4 marchés de conception-réalisation pour boucler la ligne 15 par exemple -, cette confiance renouvelée adoube la stratégie mise en place et la dynamique impulsée, selon Patrick Braouezec, président du conseil de surveillance de la SGP.

 

2,9Mds€ d'investissement en 2019

 

Lors de cette réunion, le compte financier pour 2019 a par ailleurs été approuvé. Les dépenses d'investissement, en hausse de 12% sur un an, se sont ainsi élevées à 2,9Mds€ l'année dernière, et 9,2Mds€ au total depuis la création de la SGP.

 

 

"Le rythme de croissance des investissements s'accélère depuis 2017 et traduit la montée en puissance des travaux sur les lignes 15 sud et 16", indique la SGP dans un communiqué. De plus, l'année 2019 a vu le lancement des travaux de génie civil sur la ligne 17 Nord et la poursuite des travaux préparatoires et des acquisitions foncières sur les lignes 15 Ouest, 15 Est et 18."

 

Avenant à deux conventions de financement

 

Des conventions de financement font également l'objet d'avenant. Le conseil de surveillance a, par exemple, autorisé la conclusion d'une 4e convention concernant le prolongement de la ligne 14, entre Saint-Lazare et Mairie de Saint-Ouen, à hauteur de 300M€. Ce chantier, sous maîtrise d'ouvrage de la RATP, prévoit une mise en service de cette section nord en juillet 2020.

 

Cette 4e convention doit permettre de finaliser les travaux de gros œuvres de la station Clichy-Saint-Ouen, et ceux liés aux systèmes de transport et d'aménagement des stations. "La Société du Grand Paris participer à hauteur de 72% de ce financement."

 

Pour le prolongement de la ligne 11 entre Mairie des Lilas et Rosny-sous-Bois, c'est cette fois une 5e convention qui doit être signée. Celle-ci soldera la contribution de la SGP au financement de ce projet. D'un montant total de 305,3M€, cette dernière partie, versée en 2020, se chiffre à 14,5M€.

 

Accords fonciers en vue à Fontenay-sous-Bois

 

Enfin, le conseil de surveillance a autorisé la signature d'accords fonciers, avec la Société publique locale Marne-au-Bois aménagement. Ceux-ci se rapportent à plusieurs parcelles situées dans la zone logistique Péripôle, à Fontenay-sous-Bois. Au total, le site "stratégique pour tenir le calendrier de l'ensemble de la ligne 15 Est", représente 32.000 m2.

 

Deux tunneliers partiront de ce site, que la SGP occupera notamment pour réaliser la gare Val-de-Fontenay. Un chantier qui fait partie du premier marché de conception-réalisation de la ligne 15 Est, comprenant l'ensemble des gares entre Champigny-Centre et Bobigny-Pablo-Picasso.

 

Ces accords fonciers doivent être signés "dans la continuité du vote" du conseil de surveillance, afin d'engager rapidement les discussions à propos de la relocalisation des activités actuellement présentes sur le site. Ensuite, les travaux de préparation du terrain ne devraient pas commencer avant mi-2021. Quoiqu'il en soit, pour Thierry Dallard, cette acquisition "ancre la SGP dans la dynamique d'achèvement de la ligne 15".

actionclactionfp