HOMMAGE. Près de la cathédrale Notre-Dame de Paris, sont exposées plusieurs photos mettant en valeur les corps de métiers en action pour sécuriser l'édifice.

"Les bâtisseurs d'aujourd'hui  : les corps de métiers au cœur du chantier de sécurisation de la cathédrale Notre-Dame de Paris" : c'est le nom d'une exposition de photographies, que l'on peut découvrir aux abords de la cathédrale Notre-Dame de Paris, rue du Cloître Notre-Dame. Elle a pour objectif de mettre en lumière le travail des corps de métiers impliqués dans la sécurisation du célèbre ouvrage. Plus de quarante entreprises sont à pied d'œuvre, nous informe un communiqué de presse de l'établissement public chargé de la conservation et de la restauration de la cathédrale, daté du 21 juillet 2020. Au programme actuellement : démontage de l'échafaudage, déblaiement des voûtes et dépose de l'orgue. Les clichés ont été pris par le photographe Patrick Zachmann.

Découvrez la suite de l'article dans les pages suivantes.

Le choix du bois pour la reconstruction de la charpente n'est pas remis en cause par l'incendie de la cathédrale de Nantes, assure Georgelin
A la suite de l'incendie de la cathédrale de Nantes, dont la charpente est en béton, certains promoteurs de ce matériau ont estimé que si le sinistre ne s'était pas amplifié, c'était précisément du fait de son incombustibilité. Le président de l'EPA Notre-Dame de Paris, Jean-Louis Georgelin, a balayé ces remarques, comme on peut le lire sur le site de France info. Le général a assuré qu'à Nantes, jamais le feu n'avait été en contact avec la charpente. Par ailleurs, toujours selon lui, "il existe des procédés et des méthodes dans la construction, dans la manière dont on compartimente les choses, pour que le risque d'incendie soit pris en compte". Le choix de reconstruire Notre-Dame de Paris à l'identique a été pris début juillet par le président de la République Emmanuel Macron.

actionclactionfp