Un village isolé de la Margeride, dans le Cantal, doit refaire ses réseaux enterrés pour les trente habitants de son bourg principal. Réenchantant la technique, à rebours des habitudes, le conseil municipal décide d'en profiter pour offrir un nouvel espace public. "Presque rien ne change, et tout est bouleversé : avec peu d'effets mais un soin extrême, les maisons du village se retrouvent projetées dans le paysage extraordinaire du méandre de la Truyère", signale Frédéric Bonnet. Un enchantement né d'une pelleteuse.

 


Espace public à Chaliers
Architecte : Simon Teyssou
MOA : Commune de Chaliers
2014

actioncl