RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE. La route est encore longue pour atteindre les objectifs de performance énergétique du parc tertiaire public, estime le président du Plan bâtiment durable. Si l'Etat semble armé et en ordre de marche, nombre de collectivités ont un besoin d'aide à l'ingénierie de projet.


Le forum impulsion, consacré à la rénovation énergétique des bâtiments publics, a été l'occasion pour les acteurs du secteur de faire le point, le 23 mars, sur les moyens et les outils mis à leur disposition, dans le plan de relance notamment, ainsi que les contraintes, notamment réglementaires, qui s'imposent à eux. En premier lieu "le dispositif éco-énergie tertiaire", ou décret tertiaire, qui vise une baisse de 40% des consommations d'ici 2030 et 60% d'ici 2050. Celui-ci n'est en fait, d'après Philippe Pelletier, "pas vécu par les responsables publics comme une contrainte mais comme une opportunité d'adapter le parc aux besoins économiques et sociaux de l'époque".

 

Le président du Plan bâtiment durable (PBD) précise qu'"il y aura des évolutions nécessaires apportées à ce dispositif, qui a été conçu dans la concertation". Celle-ci "va se poursuivre", et le décret "ne restera pas immuable". Philippe Pelletier pense notamment à "la maille d'intervention, qui pourrait s'accroitre". Le dispositif ne concerne en effet aujourd'hui que les bâtiments de plus de 1.000 mètres carrés. Ce plancher "pourrait passer à 500 mètres carrés, par exemple, comme le demande la Convention citoyenne". Dans cette optique, il juge "important que l'Etat et les grands opérateurs montrent le chemin".

 

Une dimension carbone, dans la lignée de la RE2020 et du nouveau DPE

 

Une autre évolution probable du dispositif éco-énergie tertiaire, d'après Philippe Pelletier, sera l'introduction d'une "dimension carbone à côté de la dimension énergie". Cette nouvelle dimension serait en effet cohérente avec les objectifs des pouvoirs publics déjà mis en œuvre dans les bâtiments d'habitation, avec la nouvelle réglementation environnementale (RE2020) pour le neuf, et le diagnostic de performance énergétique récemment remodelé en ce sens, pour l'ancien.

 

Il vous reste 61% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter
Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles de Batiactu
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp