VIDEO. Dans une petite commune rurale de l'agglomération nantaise, la résidence Osmoz allie performance environnementale et qualité du cadre de vie. Conçus selon les préceptes bioclimatiques, les différents bâtiments allient béton et bois afin de tirer parti des caractéristiques de ces deux matériaux complémentaires. Explications avec Hervé Potin, architecte de l'agence Guinée*Potin.

La résidence Osmoz présente la particularité d'être passive, c'est-à-dire très sobre en énergie. "Le passif, c'est une économie de moyens : le but c'est de ne pas consommer l'énergie que l'on n'a pas", nous résume Hervé Potin, le concepteur des bâtiments. "Le projet trouve son origine dans un concours lancé par le principal aménageur de Nantes Métropole. Trois équipes constituées d'un promoteur et d'un architecte ont répondu. Nous l'avons fait avec Bouygues Immobilier", détaille-t-il. La volonté de construire des bâtiments très performants thermiquement apparaît très tôt chez l'architecte, qui s'inspire du concept Passiv'Haus. Une caractéristique qui aurait séduit les décideurs.

 

"Nous avons intégré Pouget Consultants, les spécialistes de la question, avec le bureau d'études structure et les économistes de la construction, à la phase de conception", poursuit Hervé Potin. Le site, à la fois vallonné et verdoyant, s'avère être idéal pour accueillir un projet passif. "La topographie spécifique, avec une pente naturelle orientée plein sud permet de s'adosser au nord, en haut du terrain. De quoi profiter de la vue et garantir des apports thermiques solaires maximum", annonce-t-il. Les bâtiments, qui adoptent le principe de la barre de petites dimensions, s'alignent donc côte à côte et surplombent les maisons. "Même si le projet a été légèrement fragmenté, nous sommes restés assez compact", assure Hervé Potin qui précise avoir joué sur l'isolation et la ventilation pour rester dans les critères du passif. "Les coursives au nord, désolidarisées, font qu'il n'y a pas de parties communes à chauffer inutilement", explique l'architecte.

 

 

Découvrez le projet et le chantier en images dans les pages suivantes.

actionclactionfp

Béton et bois

Osmoz résidence passive
Osmoz résidence passive © Gunée*Potin
Les bâtiments adoptent une solution constructive mêlant ossature en béton, afin d'assurer l'inertie thermique et l'isolation acoustique (deux caractéristiques qui font souvent défaut aux constructions bois), et enveloppe en bois, "qui forme comme un manteau". Le bardage bois est réalisé en Douglas qui présente la particularité de ne pas trop griser et de conserver son aspect marron. L'isolation, primordiale pour atteindre le niveau de consommation énergétique le plus bas possible, a été particulièrement étudiée. En dehors des classiques châssis aluminium K.Line et des triples vitrages (pour les ouvertures sur la façade nord), les volets roulants souhaités par le maître d'ouvrage ont nécessité des développements spécifiques. "Ils sont positionnés dans des coffres sur-mesure, développés avec Pouget Consultants, menuisés et intégrant l'isolation", nous précise Hervé Potin.

Performance environnementale

Osmoz résidence passive
Osmoz résidence passive © Guinée*Potin
La ventilation double flux est généralisée, de façon à renouveler l'air dans des bâtiments particulièrement étanches. Une solution consommatrice d'énergie mais nécessaire, selon l'architecte. La production d'eau chaude sanitaire sera assurée par un "serpentin solaire", installé en toiture, tandis que les très faibles besoins en chauffage seront apportés par de l'électrique à effet Joule. La résidence Osmoz a d'ailleurs reçu le prix des Pyramides d'Argent en 2014 remis par EDF pour sa performance environnementale, énergétique et économique. Car le maître d'ouvrage et le maître d'œuvre ont souhaité maintenir la facture dans une limite raisonnable, malgré la quantité supérieure d'isolant ou l'adoption d'un système de ventilation actif. "Si l'on considère que pour de la RT 2012 classique, le mètre carré est à environ 1.350 €, nous nous situons un peu au-dessus, à 1.600 €/m²", annonce le concepteur. Le montant de la consommation énergétique serait maintenu à une valeur de 4 à 10 fois inférieure à celui d'une maison traditionnelle. L'ensemble de la résidence disposera de jardins communs à usage privatif et de jardins privatifs pour certains appartements et pour les trois maisons. Un véritable écrin de verdure, serein et champêtre, le tout à quelques kilomètres de Nantes.

Fiche technique

Osmoz résidence passive
Osmoz résidence passive © Guinée*Potin
Opération : résidence de 41 appartements et 3 maisons mitoyennes à Orvault (Loire-Atlantique) Passiv'Haus
Typologie : appartements du 2 au 5 pièces ; maisons de 4 pièces ; tous exposés plein sud
Maître d'ouvrage : Bouygues Immobilier
Architecte mandataire : Guinée*Potin Architectes
Paysagiste : Zephyr
Surface : 3.486 m² SP; 2.983 m² SHAB
Calendrier : concours en 2012, chantier en cours, livraison prévue en 2015
Coût : 1.600 €/m²

Façade nord

Osmoz résidence passive
Osmoz résidence passive © Grégoire Noble
L'isolation a fait l'objet d'un soin particulier. Les menuiseries de la façade nord sont dotées d'un triple vitrage, tandis que celles orientées au sud se contentent de doubles.

Bardage bois

Osmoz résidence passive
Osmoz résidence passive © Grégoire Noble
Le Douglas choisi doit conserver son aspect marron et ne pas griser. Il est ici mis en place sur le côté de la maison mitoyenne, construite en contrebas de la résidence et dont la toiture sera végétalisée, afin de s'insérer au mieux dans le panorama.

Vue d'artiste

Osmoz résidence passive
Osmoz résidence passive © Guinée*Potin
La résidence comptera trois bâtiments (deux sont visibles ici) et une maison comprenant trois appartements de plain-pied, le tout implanté dans un environnement verdoyant.

Menuiseries

Osmoz résidence passive
Osmoz résidence passive © Grégoire Noble>
C'est la gamme K.line qui a été choisie pour équiper les bâtiments de la résidence Osmoz, pour ses performances, et notamment son coefficient Uw, inférieur à 1, en triple vitrage (et un Sw = 0,41 et un TLw = 56 %). Ce Uw = 1,4 W/m².K pour le double vitrage, avec un Sw de 0,53 et un TLw = 66 %.

 

En tout, 180 menuiseries (fenêtres et portes fenêtres) seront installées. Les fenêtres à frappe et ouvrant caché disposent de volets roulants blocs-linteaux motorisés avec commande filaire.

 

C'est l'entreprise SCS CMBS qui a été chargé de la mise en œuvre.

Coupe

Osmoz résidence passive
Osmoz résidence passive © Guinée*Potin
La coupe des bâtiments A et C permet de mieux apprécier la déclivité du terrain.

Détail

Osmoz résidence passive
Osmoz résidence passive © Guinée*Potin
Les résidences seront livrées en 2015.