A gauche, le pont de béton, à droite celui de métal (dont un modèle similaire a été emporté lors d'une crue sur la rivière des Pluies, plus au nord de l'île). Au milieu, le futur pont mixte, avec ses deux tabliers indépendants reposant sur un chevêtre de béton. Les piles sont profondément ancrées dans le sol, afin d'éviter que l'érosion ne les déloge trop rapidement.

actioncl