AMÉLIORATION DE L'HABITAT. Le ministre délégué au logement, Olivier Klein, fait une série de propositions, avec l'Anah, pour le renforcement du plan Initiative copropriétés, destiné à sauver les plus fragiles d'entre elles et à recycler celles qui sont "non redressables".


Lancé en 2018, piloté par l'Anah, le plan Initiative copropriétés vise à trouver une solution aux milliers de copropriétés en difficulté que compte le pays, dont 17 sites, parfois intercommunaux, qui, par leur ampleur, leur gravité, la complexité des montages juridiques ou les problématiques urbaines engendrées, font l'objet d'un suivi national.

 

L'idée qui a guidé ce plan est de proposer "une solution à la carte aux territoires concernés" en mettant tous les acteurs nationaux au service des élus locaux, avec lesquels ils pourront contractualiser. Ainsi, l'Etat et ses opérateurs, tels que l'Anru ou la Banque des territoires (CDC), les Etablissements publics fonciers, ou encore Action Logement prennent part au plan, rappelle Thierry Repentin, directeur général de l'Anah, dans un document conjoint avec le ministre Olivier Klein publié le 17 janvier.

 

 

1.416 copropriétés déjà aidées financièrement

 

Il vous reste 76% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter

Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles de Batiactu
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp