La Société du Grand Paris, maître d'oeuvre du métro Grand Paris Express, vient de signer une charte avec les entreprises afin que les travaux du premier tronçon de la ligne 15 sud se déroulent dans les délais.

La ligne 15 sud, qui reliera à l'horizon 2020, sur 33 km et 16 gares, le Pont-de-Sèvres (Hauts-de-Seine) à Noisy-Champs (Seine-Saint-Denis/Seine-et-Marne), nécessite d'importants travaux de déplacement de réseaux d'eau, d'énergie, de communication avant de pouvoir se lancer dans les travaux de génie civil à proprement parler, qui sont prévus pour 2016, a signalé ce lundi 8 décembre, la Société du Grand Paris (SGP).

 

Ainsi, la "charte des travaux préparatoires" a été signée par la SGP et les conseils généraux du Val-de-Marne et des Hauts-de-Seine, le Syndicat des eaux d'Ile-de-France (Sedif), le Syndicat interdépartemental pour l'assainissement de l'agglomération parisienne (Siaap), Véolia, RTE (gestionnaire du réseau électrique haute tension), ERDF (distributeur d'électricité), GRDF (gaz), GRT Gaz, SFR, Orange, Numéricable, Colt (réseaux de données).

 

Dans les engagements figurent la "coordination des interventions pour un enchaînement optimal des opérations", la sécurité, l'information du public et la limitation des nuisances des chantiers (bruit, salissure, manoeuvres d'engins, etc.), ajoute la SGP dans un communiqué.

"Les travaux préparatoires doivent être exemplaires"

"Les travaux préparatoires doivent être exemplaires", a précisé Philippe Yvin, président du directoire de la Société du Grand Paris, pour qui la "pression est mise sur tous, les opérateurs et le maître d'ouvrage". "Nous essayons d'assurer un calendrier le plus efficace possible pour avancer le projet et pour que les riverains subissent le moins de nuisances possibles", a complété la SGP, soulignant que "les travaux souterrains sont complexes, il faut donc bien penser les travaux en amont".

 

"Nous avons 300 croisements entre le futur Grand Paris Express et RTE, et donc il s'agit d'être prêt !" , indique Jean-Louis Muscagorry, délégué RTE Ile-de-France Normandie, qui entend être "partenaire avec ERDF dans la capacité de répondre aux besoins d'alimentation électrique de cette infrastructure".

Premiers travaux de dévoiement à partir de février 2015

Les premiers travaux de dévoiement de réseaux devraient avoir lieu à partir de "février" au Pont de Sévres et d'"avril" à Champigny, et les travaux de génie civil à proprement parler "fin 2016", a précisé Philippe Yvin.

actionclactionfp