FOCUS. Après avoir lancé son label expérimental dédié au patrimoine en 2020, le collectif Effinergie vient de rendre les résultats de cette démarche consistant à conjuguer réhabilitation énergétique performante et préservation du bâti à caractère patrimonial. Sur la cinquantaine de projets ayant participé à l'expérimentation, seule une poignée a été sélectionnée.


Peut-on conjuguer réhabilitation énergétique performante et préservation du bâti à caractère patrimonial ? C'est pour tenter de répondre à cette question que le collectif Effinergie a lancé en janvier 2020 son label expérimental Effinergie Patrimoine, avec l'appui financier de l'Ademe (Agence de la transition écologique) et du ministère de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires, ainsi qu'avec le soutien technique du ministère de la Culture.

 

 

L'objectif était alors de valoriser les projets parvenant à combiner les deux enjeux car, d'après l'association, l'atteinte des objectifs de décarbonation à horizon 2050 - qui, dans le bâtiment, se traduisent par l'atteinte du niveau BBC (bâtiment basse consommation) en moyenne sur l'ensemble du parc - ne sera possible qu'en y intégrant la rénovation des sites patrimoniaux. Trois ans plus tard, Effinergie restitue les résultats de cette démarche.
Il vous reste 75% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter

Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles de Batiactu
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp