Fonctionnel, évolutif, rompu aux dernières technologies numériques mais aussi résolument ouvert sur la ville, le projet entend trancher avec l'image des bâtiments actuels de l'Hôtel-Dieu. Plutôt qu'une grande barre, le nouvel hôpital sera en effet constitué de petits îlots "à taille humaine", reliés entre eux par des rues intérieures et une grande allée-jardin. "Nous avons voulu une architecture apaisante, pas trop haute, en harmonie avec la Loire", expliquent les architectes Jean-Philippe Pargade et Charlotte Pijcke.

actioncl