UN PROJET/ UNE PARTICULARITE. Situé à proximité de la Tour Eiffel à Paris, le dôme central du Centre spirituel et culturel orthodoxe, imaginé par l'architecte Jean-Michel Wilmotte, a été coiffé ce samedi d'un bulbe de 8 tonnes recouvert de milliers de carrés de feuille d'or. Découverte d'une opération minutieuse.

Surprenant spectacle dans le ciel parisien ce samedi 19 mars : un bulbe de 8 tonnes suspendu à 37 mètres de hauteur par une grue de 360 tonnes, une cérémonie du baptême de la croix et l'installation du mastodonte dans l'après-midi. Ils étaient nombreux au matin, sur le pont de l'Alma et l'avenue Rapp dans le 7ème arrondissement de Paris pour observer la pose du premier des cinq bulbes du Centre spirituel et culturel orthodoxe, imaginé par l'architecte Jean-Michel Wilmotte en présence notamment du vice-premier ministre russe, Sergueï Prikhodko, de l'ambassadeur russe à Paris, Alexandre Orlov et Jean-Marie Le Guen, le secrétaire d'État français chargé des relations avec le Parlement.

Une hauteur de 12 m pour un diamètre de 11 m

Le plus spectaculaire a été donc l'opération de levage et de pose de ce premier bulbe doré à l'or fin qui ornera l'église. Rappelons que le bulbe central comporte une hauteur de 12 m pour un diamètre de 11 m. De leur côté, les quatre bulbes périphériques auront eux une hauteur et un diamètre identiques de 6 mètres.

 

"Tout d'abord, les équipes de Bouygues Bâtiment Ile-de-France accompagnées de dix salariés de l'entreprise Multiplast, spécialisée dans la conception du bulbe ont levé le dôme en cours de matinée sans la croix puisque l'élingage a été fait au centre du dôme, nous a expliqué, ce samedi, Ghislain Martineau, chef de service de Bouygues Bâtiment Ile-de-France, Construction Privée. Ensuite, nous avons posé le dôme sur le tambour central de l'église mesurant 6 mètres de diamètre. Un dôme qui est supporté par une platine en inox sur lequel nous l'avons boulonnée."

 

Découvrez dès la page 2, la suite de l'article et le diaporama.
actionclactionfp