DIAPORAMA - Après moult polémiques, le Centre spirituel et culturel orthodoxe qui doit entrer en chantier en juin prochain a été dévoilé par l'architecte Jean-Michel Wilmotte, ce vendredi 17 janvier 2014 à l'ambassade de Russie à Paris. Une conception fondée avant tout sur la modération et la sobriété.

Un nouveau projet architectural, imaginé par l'architecte Jean-Michel Wilmotte pour le futur sanctuaire orthodoxe russe de Paris, a été rendu public ce vendredi 17 janvier à l'ambassade de Russie à Paris. L'édifice sera implanté sur l'ancien site de Méteo France, avenue Rapp, à Paris, un secteur protégé car proche de la tour Eiffel.

 

"Les travaux de construction prévus pour une durée de deux ans doivent débuter en juin 2014, aussitôt après la démolition des anciens bâtiments de Météo France, a déclaré d'emblée Vladimir Kojine, chef de l'Intendance du président de la Fédération de Russie. C'est donc un projet ambitieux qui pourra être comparé à l'avenir au pont Alexandre-III à Paris."

 

centre spirituel culturel & culture orthodoxe russe à Paris
De gauche à droite: Vladimir Kojnine, chef de l'Intendance du président de la Fédération de Russie et Jean-Michel Wilmotte, architecte. © S.C.Batiactu
Cathédrale à 5 coupoles
A son tour, l'architecte français Jean-Michel Wilmotte, fin connaisseur de la Russie, qui travaille d'ailleurs sur le Grand Moscou, a rappelé les grandes lignes de sa conception :"L'ensemble architectural inclura quatre bâtiments dont 3 ne dépasseront pas les 18 mètres : une cathédrale à cinq coupoles de 35,85 m de hauteur, un centre paroissial (bâtiment Rapp) comprenant un auditorium et son foyer, des bureaux, des appartements meublés ; une école, avec des salles de classes et ateliers, une infirmerie et une cour avec un préau ; et enfin un centre culturel comprenant une librairie, des salles d'exposition et un café."

Découvrez la suite de l'article et le diaporama dès la page 2

actionclactionfp