"Le compte est personnel : seul le salarié y a accès", nous rappelle Michel de Virville. Les droits associés aux points qui y figurent lui appartiennent et le suivent tout au long de sa carrière, dans une logique de portabilité, indépendamment des changements d'employeurs et des périodes de non emploi. Une fois ouvert, le compte n'est clos qu'au moment du départ à la retraite du salarié.

 

Le nombre total de points cumulables tout au long de la carrière ne peut excéder 100 points. "Une fois ce plafond atteint, même après utilisation de tout ou partie des points existants, il n'est plus possible d'acquérir de nouveaux points. Il revient en effet aux employeurs et aux salariés de faire en sorte de diminuer le niveau d'exposition aux facteurs de pénibilité", précisent les décrets d'application.
actioncl