Sur la façade, les concepteurs ont voulu "une tôle métallique avec un traitement alu zinc fourni par ArcelorMittal qui est perforée sur 55% de sa surface, ce qui combine un effet esthétique et respect des exigences de circulation d'air". Il offre aussi des reflets et des changements sur le bâtiment.

 

Au final, "depuis l'autoroute A35, nous avons l'impression, que cette peau laisse traverser la lumière intérieure et donne au silo l'impression qu'il dégage une gigantesque lanterne marquant l'entrée du site de l'aéroport", confie Guillaume Delemazure.

actioncl